C'est l'histoire de deux poignées de porte qui faisaient "tâche" au milieu de murs et portes très fraichement repeints...

P1210591P1210594

Elles se sont laissées habillées avec de la ficelle de coton de récup. Triple effet : les poignées n'abîment plus les murs quand on ouvre les portes, on ne voit plus que la peinture est déjà écaillée sur les poignées et on ne se gèle plus les doigts en ouvrant les portes !

P1210603P1210600

 C'est Isabelle de Souvenirs cousus qui propose ce défi tous les mois. J'adore ce principe mais n'avait pas pris le temps d'y participer depuis longtemps.